actus

 

 

Véronique Millet - Directrice Régionale BNI Lorraine et Luxembourg


 

 

Fille de commerçant, Véronique a baigné dans la vente depuis l'âge de 10 ans, point d’ancrage pour la suite de son parcours. 

Après quatre années au CCAS (Centre Communal d’Action Social) de Nancy, passage formateur pour le côté humain, elle retourne dans le privé pour exercer, pendant plus de 15 ans, le métier de commerciale. 

Diplômée d’un diplôme commercial et d'une maîtrise en communication/multimédia, elle fut responsable de communication au sein d'une structure dédiée à la création d’entreprise, ALEXIS LORRAINE. Conseil/Communication/Marketing ont été le quotidien de ces 8 années. Mais sa fibre commerciale, synonyme de liberté, d'autonomie et de challenge n'était pas loin. D'où le choix, depuis octobre 2010, de se mettre à son compte et d'ouvrir son agence de communication, TRIPTIK Com. 

« En 7 ans, l'entreprise a grandi, avec Manon et Manon à mes côtés. Et le métier s’est métamorphosé. Le digital a pris ses marques et, pour rester à la page : veille technologique, storytelling et innovation créative sont depuis mes débuts trois qualités constamment mises en exergue. » 
Et qui dit chef d’entreprise, dit… BNI. En avril 2013, sur les conseils de son amie et banquière Véronique participe à une première réunion dans une région où BNI rimait avec « no Man’s land ». De Membre, elle devient Directrice Consultante, puis Directrice Régionale Lorraine et depuis mars 2018, elle est en charge du développement du Luxembourg. 

« Aujourd’hui, BNI Lorraine/Luxembourg compte 16 Groupes, plus de 400 Membres et 4 Groupes en création. On dit souvent que BNI change les vies. Je rajouterai : les personnes aussi. BNI vous fait grandir, vous enrichit et vous motive pour aller toujours plus loin. Alors, poursuivons ensemble ! »

 

Venez assister à mon atelier…

« Etre recommandé : faites sauter les freins ! »

Quand la confiance est là, les recommandations suivent. Mais parfois, cette confiance s’étiole de petits riens : de phrases anodines, d’un comportement, d’une approche commerciale qui interpelle… 

Cette liste, loin d’être exhaustive, s’inspire d’une écoute active que Véronique Millet déploie au quotidien sur le terrain. 

L’idée est donc de partir de cas concrets pour expliquer, argumenter et comprendre d’où viennent ces freins à être recommandé et comment faire pour optimiser notre façon de faire, notre façon d’être. Pour Véronique, nous sommes tous confrontés à ces freins. De celui qui n’a pas de recommandations à celui qui pourrait en avoir un plus grand nombre. 

Cela vous donne une bonne raison pour en savoir plus et assister à son atelier. 

 

Véronique Millet

 

veronique